Sérendipité

Sérendipité : une forme d’intention #postmoderne !

Sérendipité ou comment saisir les opportunités dans un monde devenu imprévisible ?

La sérendipité est un mot à l’histoire singulière. Sur le plan phonétique, il n’a ni le charme ni l’usage commun de son homologue anglais (serendipity). Le sens le plus profond de ce mot peu connu tourne à mes yeux autour de 2 idées simples mais hautement provocantes pour notre approche parfois très rationaliste :

  • Le succès est « aléatoire », bien plus « aléatoire » que les belles histoires veulent nous le faire croire ! En effet à l’origine des “sucess stories”, il y a très souvent une dose de chance !
  • Il existe tout une série de décisions et de mesures à prendre pour attirer vers soi ou vers son organisation une  chance en apparence nomade et aléatoire !

Sérendipité : une boussole postmoderne dans un monde devenu imprévisible

Le monde est devenu pour l’immense majorité d’entre nous imprévisible. Cette sensation (ou cette réalité ?) nous faire croire chaque jour un peu plus que le succès est porté par la chance, le hasard ou encore de prétendues lois invisibles. Cette croyance est renforcée par la difficulté sans cesse croissante à planifier le succès. Les nombreux écarts entre ce qui se dit et ce qui se vit renforce la sensation que les turbulences et les effervescences rendent incontrôlables toute planification de la performance des individus et des organisations. Cette remise en cause de la recette du succès a clairement deux origines. D’une part les règles du jeu ont changé et d’autre part les nouvelles règles semblent illisibles.  Tout se passe aujourd’hui comme si le succès était passé d’une science à un art avec tout le coté mécanique que peut connoter le mot science et tout le coté presque folklorique que peut connoter le mot art !

Une chose est certaine : les seuls domaines où le succès peut encore être programmé sont des domaines où les règles du jeu sont restées immuables : Par exemple, il a été démontré que dans des sports comme le tennis ou la boxe (dont les règles ont très peu évoluées depuis des années) 10 000 heures d’entrainement assurent un très bon niveau de maitrise du sport pratiqué. Sorti de ces domaines relativement conservateurs, le « hasard » ou l’ « aléatoire » (et leur dose d’injustice) n’est plus considéré comme un bug  aujourd’hui mais comme une règle . Dans la tête des gens, jeunes et moins jeunes, le succès aujourd’hui est assimilé à des rencontres impromptues, des paris chanceux ou encore à une perspicacité aléatoire!

Management of complexity

Sérendipité : Un nouveau mode d’approche stratégique ?

Mais si le succès ne peut plus se programmer, à quoi sommes-nous donc réduits ? Ce cri du cœur illustre une fausse croyance ! En l’occurrence la croyance dans un rationnel tout puissant ! Mais en réalité d’où vient ce besoin vital de rationnel ? La réponse à cette question montre que ce besoin n’est pas si rationnel que cela ! En effet, certains ont besoin de rationnel pour fabriquer un plan qui fait sens à leur yeux, d’autres en ont besoin pour traduire une émotion en action alors que d’autres encore s’en servent pour faire parler leur ambition ou leur intention. Le point commun de ces ersatz de rationnel est l’idée que le succès n’est plus au bout du chemin mais très souvent en chemin. Cette nouvelle croyance confère à la stratégie un tout nouveau rôle. En effet, la stratégie, dans un monde devenu illisible, ne doit plus être une science traçant la route mais plutôt un moteur nous poussant à agir y compris dans un labyrinthe en plein milieu de la jungle. L’étude de ce moteur stratégique est l’objet des lignes suivantes.

Sérendipité : une nouvelle approche pour programmer le succèscouronne

Nous venons de décrire comment, au fil de des années, l’idée de succès aléatoire s’était installée dans les têtes avec toute la révolte que cela pouvait engendrer chez les esprits les plus rationalistes. Et pourtant, contrairement à une croyance populaire, les plus grandes « success stories »  industrielles, économiques ou encore artistiques n’ont pas toujours,  loin s’en faut,  résultées d’une logique et d’une planification implacable! De nombreux exemples démontrent même clairement que le succès rencontré n’avait jamais été programmé ! Trouver ce qu’on ne cherche pas est même  pour certain la clé du succès dans un monde devenu turbulent et imprévisible. Mais comment trouver ce qu’on ne recherche pas à tout prix ? Comment bâtir la stratégie de l’aléatoire ou la stratégie du hasard pour titiller la chance que l’on mérite ? C’est tout l’objet de la sérendipité et de ces trois déclinaisons opérationnelles que l’on nommera : le déclic, le pari délibéré et la force complexe.

Sérendipité : Un déclic non prévu qui crée une opportunité non prévue !

Presque par définition, le déclic a le grave défaut de pouvoir arriver n’importe quand, n’importe où en faisant parfois basculer notre vie personnelle et/ou professionnelle. Ce qui est plus rassurant, c’est de savoir que l’on peut accroitre presque à l’infini les occasions pour créer ce déclic. Six techniques augmenteront considérablement la probabilité pour qu’une organisation ou un manager et son équipe soient frappés par la grâce du déclic. Traduites en action ces six techniques peuvent se décliner de la façon suivante : 

1.            Créez des équipes dans laquelle règne la diversité culturelle

2.            Créez un environnement qui crée des collisions d’horizons 

3.            Assistez à des conférences qui n’ont rien à voir avec votre domaine d’expertise

4.            Recherchez des sensations inconnues

5.            Soyez curieux

6.            Rejetez les sentiers battus

Vous l’avez compris ces six techniques ont un point commun : réconcilier ce qui est a priori séparé pour créer quelque chose qui n’existe pas encore ! C’est cela le secret du déclic : Fabriquer du neuf avec du vieux ! Pour le dire autrement, notre capacité à innover dépend très souvent de notre capacité à relier deux choses déjà existantes mais s’ignorant l’une et l’autre. Si provoquer ce déclic est une étape nécessaire elle est cependant insuffisante pour provoquer la chance et le succès qui va avec. Nous devons, en effet, mettre en mouvement et prolonger ce déclic dans l’espace-temps si nous voulons réellement exploiter son potentiel : c’est tout le sens du pari délibéré.

400_F_37620775_l4t3XUbSJEOKKkNxY1Viea6uijlOHCWtSérendipité : un pari délibéré sur  une série d’essais et d’efforts pour accroitre sa part de chance !

Comme nous l’avons décrit, le déclic s’apparente à une soudaine opportunité ou encore à un tournant de notre vie susceptible de nous propulser dans une dynamique parfois totalement imprévue ! Pour profiter pleinement de ce moment magique, il est nécessaire de synchroniser ce déclic avec une série de paris délibérés pour transformer ce déclic en réel succès. N’oublions jamais que, par essence, la notion de pari inclut le fait qu’il n’existe pas de relation directe entre le succès et la quantité de ressources investies (temps, énergie, argent). Ce n’est donc pas les ressources qu’il faut multiplier à l’infini mais plutôt les paris gagnants. Comment maximiser sa part de marché sur le segment des paris gagnants : En ne mettant jamais tous ses œufs dans le même panier pour multiplier ses chances de gagner ! Traduit en comportements et en attitude cela donne :

1.            Imaginez plusieurs chemins pour la même destination

2.            Répartissez vos ressources dans différents paris

3.            Soyez toujours lucide sur le niveau d’engagement que demande le pari

4.            Calculez non pas le ROI (trop incertain) mais plutôt la perte acceptable sans vous mettre sur la paille

5.            Utilisez vos passions comme moteurs du pari chaque fois que cela est possible

Tout faire pour créer le déclic et ensuite exploiter ce déclic en multipliant des paris variés, motivés par ces passions et calibrés par une perte acceptable en cas d’échec, voilà une vraie stratégie pour augmenter votre part de marché sur le segment de la chance dans un monde devenu largement imprévisible. Un bonheur n’arrivant jamais seul, il existe un troisième levier pour encore augmenter ses chances d’exploiter à fond toutes les mains tendues en permanence par la chance. Ce troisième levier a un nom de code : la force complexe

Sérendipité : comment faire simple même quand c’est compliqué !

Nous vivons dans un monde devenu à la fois plus compliqué et plus complexe bien que ces deux notions soient trop souvent confondues. La complexité est effectivement l’inverse de la complication. Compliquer les choses a en effet tendance à diminuer les opportunités possibles alors que complexifier les choses a plutôt tendance à augmenter les opportunités ! Comment ? En multipliant les interactions possibles entre les choses et les acteurs pour donner à chacune de nos actions des effets ricochets. C’est cet effet « ricochet » que je nomme la « force complexe » ! 

Regardons quatre tactiques pouvant vous permettre de surfer sur ces forces complexes capables de démultiplier l’impact de vos déclics et de vos paris délibérés.

1.            Arrêtez d’analyser. Agissez.

2.            Apprenez  à aimer les surprises

3.            Préférez l’engagement à l’obéissance

4.            Misez sur l’intensité plutôt que sur la durée

Sérendipité : 1, 2, 3 partez !_250boite-cadeau

En conclusion, si vous souhaitez à titre personnel ou professionnel augmenter votre part de marché sur le segment de la chance, gardez en tête :

Premièrement : que le monde est devenu imprévisible et donc que le succès ne se planifie pas !

Deuxièmement : que la raison d’être d’une stratégie n’est pas de planifier les succès mais de maximiser la probabilité d’avoir de la chance !

Troisièmement : que l’on ne peut plus contrôler tous les évènements qui se déroulent autour de nous. Le monde est devenu trop complexe pour cela. On peut juste quand l’opportunité se présente être prêt et ça c’est le travail d’une vie !