MPM Création

Sortez vos crayons de couleurs! Activez votre créativité.

MPM dans la revue Visite Actuelle destinée aux Managers Ventes et Marketing de l’industrie pharmaceutique.

Réflexion sur la notion de SENS au travail. #management #confiance #innovation #logiqueartisanale
Téléchargez la revue ci après:

Visite Actuelle le magazine du Directeur Régional

visite actuelle

De la création à la vision MPM

Du salariat à l’entrepreneuriat : prospective 2015-2025

Constat :

En 2013, c’est la 11ème année sur 14 (depuis l’an 2000) que les PME et les ETI font mieux que leurs grandes sœurs en bourse !
Un mouvement irrémédiable et irréductible de “customisation” de l’économie est en marche. Il correspond à un démantèlement du modèle industriel avec un besoin et une envie de passer de la standardisation à la personnalisation des produits et des services !

Conséquence :

la structure même du marché du travail va être profondément bouleversée par ce changement de paradigme économique.  Dans la décennie à venir, l’un des changements les plus visibles de cette bifurcation économique sera une baisse significative du nombre de salariés et une hausse sans précédent, par choix ou par obligation, des entrepreneurs.

Vision :

Le salarié a historiquement 2 moteurs : s’intégrer et se distinguer en particulier en acquérant un statut. Ces moteurs résument assez bien le besoin de sécurité et l’envie de reconnaissance presque simultanée du salarié. Après avoir été de formidables machines à intégrer et “statufier” ses salaries en particulier dans les grandes sociétés capitalistiques et boursières, le vent a, depuis quelques années tourné. Les crises financières et économiques successives ont rompu le charme qui existait entre les entreprises et leurs salariés. Ce divorce a évaporé doucement mais surement les espoirs de sécurité et de distinction recherchées par ces millions de salaries biberonnés aux entreprises !

Pour réagir à ces espoirs de sécurité et de distinction sociale perdus et pour épouser le nouveau paradigme socio-économique en construction, de plus en plus de forces vives préfèrent la liberté à la sécurité et l’accomplissement à la reconnaissance. Se libérer et s’accomplir voilà donc les 2 prochains moteurs des talents de demain. Cela explique  pourquoi la structure du marché de l’emploi dans la décennie 2015-2025 va basculer progressivement mais inéluctablement du salariat à entrepreneuriat.

entreprendre

Bien sûr à l’aube d’un tel changement, tout le spectre des réactions existe de l’hystérie à l’euphorie en passant par la paralysie ! Mais au fond, quelle joie de remplir chaque un jour un peu mieux cette page blanche que nous offre la bifurcation socio-économique en cours. Cette bifurcation nous mènera en effet tous vers plus d’entrepreneuriat et moins d’assistanat et sera un excellent révélateur de notre niveau d’autonomie, de créativité et de responsabilité.
Et rien que cela c’est déjà très existant !

Vision MPM sur le management de demain

  • Le manager de demain sera désiré !
  • Le collaborateur de demain devra démontrer son aptitude à être managé!

 Du manager subi…

Dans 10 ans, l’image du manager aura changé ! Dans 10 ans, l’expérience managériale perçue par les équipes aura été totalement réinventée ! Le fil rouge de cette mutation sera guidé par le passage progressif d’une économie de type industriel à une économie de type néo-artisanal. Ce passage progressif d’un paradigme économique à un autre se caractérise par un changement radical de la nature de la valeur ajoutée.
Dans une économie de type industriel, la valeur ajoutée repose essentiellement sur la force, l’énergie et la puissance. La nature de la valeur ajoutée est donc essentiellement quantitative. C’est le fameux « bigger is better ! » Dans ce type d’organisation, le manager contrôle, dirige, quantifie, globalise et planifie comme il est souvent utile de le faire quand les processus sont standardisés, protocolisés et mécanisés parfois jusqu’à l’excès. Cette industrialisation du management a d’abord banalisé l’expérience managériale puis induit un phénomène de rejet de cette expérience, perçue très souvent à faible valeur ajoutée malgré des budgets conséquents engagés dans l’encadrement serré des salariés !

 Au manager désiré !

Dans une économie de type néo-artisanal, la valeur ajoutée repose essentiellement sur le savoir-faire, les idées et le talent. La nature de la valeur ajoutée est donc essentiellement qualitative. C’est le fameux « smaller but smarter ! » Dans ce type d’organisation ou d’entreprise, le manager aura plutôt tendance à alimenter, libérer, favoriser ou encore faciliter l’autonomie, la créativité et la responsabilité de ses collaborateurs. A l’évidence c’est un tout autre métier capable de renouveler l’expérience managériale vécue par les équipes et les collaborateurs.

Cette expérience managériale renouvelée reposera sur un triple accompagnement:

  1. Un accompagnement dans l’espace avec un travail sur la lucidité.  Suis là où il faut être en fonction de ce que je suis vraiment ?
  2. Un accompagnement dans le temps avec un travail sur la volonté de faire aboutir ses projets.
  3. Un accompagnement par rapport aux autres avec un travail sur la collégialité pour passer de l’échange à la connivence. Cette connivence nécessite de la confiance, de la transparence et de la générosité.

Le collaborateur doit démontrer son aptitude à être managé

La noblesse, la qualité et le coût de ce type d’accompagnement nécessitera évidemment  de réserver l’ « expérience managériale » aux principaux talents des organisations. Un salariat a deux vitesses risque donc de cohabiter. Des salariés non accompagnés et donc diriger de façon très mécanique sur des taches à faible valeur ajoutée et des salariés accompagnés managés de façon personnalisée !

C’est dans ce changement de positionnement du manager que résidera la grande mutation managériale en cours. Pour bénéficier de cet accompagnement qui nous fera aimer de nouveau notre manager, appliquons nous 5 recommandations : 

Reco 1 : Prenons le temps de faire un bilan sur nous-même et inscrivons ensuite les changements nécessaires à nos intérêts personnels et professionnels au programme de nos priorités absolues pour 2014.

Reco 2 : Prenons conscience des efforts et des moyens nécessaires pour mener à bien ces changements prioritaires, salutaires et bénéfiques pour nous. Prenons soin de déminer les foyers de résistance aux changements qui entravent notre volonté et notre route. Commençons toujours notre action de changement en choisissant des points où nous sommes mûres pour changer afin d’enclencher une dynamique de succès.

Reco 3 : Inscrivons-nous dans la durée !!! Autrement dit soyons persévérant dans le travail sur notre posture. Coachons sans cesse nos nouvelles mentalités et notre nouvel état d’esprit.

Reco 4 : Faisons-nous aider par nos proches et nos complices.

Reco 5 : Agissons pour ne pas subir. Vouloir écouter et entendre ses peurs, ses désirs et ses valeurs en subissant est voué à l’échec.

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.