Innovation, nomadisme et management

Innovation: le nomadisme

Le nomadisme: nouveau moteur des organisations postmodernes

Ce n’est pas la fin du monde, c’est simplement la fin d’un monde avec l’opportunité d’en réinventer un autre. Voilà  en quelques mots, l´atmosphère postmoderne qui semble irréversiblement et irrémédiablement s´installer dans notre société, nos organisations et nos entreprises. Dans cette période de rupture, nous vivons pratiquement tous un triple nomadisme en vivant quelque part entre:

·         l’ennui de la routine et la peur de l’inconnu,

·         le besoin de raison et l´envie de passion,

·         le confort matériel et la pulsion spirituelle.

Ce “quelque part” n´est, par définition, pas très bien défini. Il symbolise une époque de transition entre un paradigme moderniste et ses emblèmes (la standardisation, la raison, le matériel et la sécurité) et un paradigme postmoderniste naissant dans lequel la peur, la passion, l’envie et les pulsions s’invitent à  nouveau dans nos vies.

Conséquences et opportunités de ce triple nomadisme en management ?

Vivre entre l’ennui de la routine et la peur de l’inconnu nous amène à vouloir vivre de nouvelles expériences dans nos vies personnelles et professionnelles, souvent par tâtonnement, pour « vivre plus intensément ». Ce besoin de « vivre intensément » est bien évidemment un levier managérial pour « faire vivre » sur la base d´ « une intention collective » des projets et des idées à  haute valeur ajoutée. Vivre entre raison et passion nous amène à  enfourcher des combats, des croyances ou des convictions très personnels pour satisfaire notre besoin de réconcilier raison et passion à  travers nos activités au quotidien. Ce besoin croissant de passion dans les équipes est là  aussi un levier managérial pour transcender des hommes et des femmes autour d´un projet et autour de valeurs. A l´ère post moderne, le vrai patron ce sera le projet et les valeurs. Tout ce qui sera entrepris devra servir ce projet et ces valeurs. Tout le reste ne sera que bavardage. Vivre entre le confort matériel et la pulsion spirituelle nous amène à  rechercher une harmonie, une reliance et une résonance entre notre intellect, notre sensibilité, notre âme et notre esprit. Cette recherche de synergies et d´alignement peut être motrice pour des chemins d´accomplissements personnels et professionnels pour chacun de nous. Cette recherche de synergie est donc aussi clairement un levier managérial très postmoderne.

Être quelque part entre 2 pôles que l´ère moderne avait opposé (routine /inconnu, raison/passion, matériel/spirituel) est pour certains des errements regrettables. Pour d´autres, c´est un nomadisme souhaitable et indispensable pour vivre le réel d´une époque postmoderne dont le sens est de réconcilier ce que l´ère moderne avait soigneusement séparée. Ces réconciliations permettront de se sortir des impasses dans lesquelles nous nous sommes enfermées afin de trouver de nouveaux chemins d´accomplissements et de nouveaux horizons. Inventer, créer, favoriser et faciliter ces nouveaux chemins, c´est tout le sens du management postmoderne.

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.