Le management au féminin

Le Management au féminin est-il l’avenir du management?

En cinquante ans, le paysage de l´entreprise a changé : on y compte de plus en plus de femmes. Pour autant, l’entreprise classique est encore un organisme prédateur, chasseur, conquérant et agressif avec les limites que l´on connait et que l´on observe. A l´opposé, la femme reste traditionnellement celle qui donne la vie, et qui la préserve. Autorité, durée, intuition, création et sensibilité font partis des vertus féminines qui ouvriront demain de nouveaux horizons au management: le management au féminin est-il l’avenir du management?

femme managerLe management féminin dans l’ère postmoderne.

De plus en plus nombreuses au sein des entreprises, les femmes managers ouvrent la voie à  une autre manière de diriger. Les valeurs dites féminines font de plus en plus d’adeptes, y compris chez certains de leurs homologues masculins. Toutes les tendances observées dans le management postmodernes sont des valeurs plus féminines que masculines. Le management postmoderne sera résolument féminin. Le management au féminin: expliquons-nous à  travers 6 passerelles déjà actives…

Du pouvoir à l’autorité

La pyramide hiérarchique cédera la place au réseau et les relations d’autorité (au sens de “faire autorité”) prendront la place des relations de pouvoir (au sens de “pouvoir statutaire et institutionnel”). Un réseau se gère comme une famille (sans paternalisme), pas comme une armée plus féminines que masculines donc.

Du territoire à la durée

L’homme est un conquérant, un prédateur. Il s’inscrit d’abord dans l’espace. Il pense par territoire, tous sujets et objets confondus. La femme, elle, s’inscrit dans le temps, dans la durée. Elle ne vise pas la puissance ou le pouvoir mais elle cherche la pérennité, la transmission, la perpétuation de la Vie et de ses patrimoines…Bref, tout ce dont nous avons besoin…L´homme est plus dans l´instant et le court terme par sa force. La femme est dans l´instant par sa douceur et dans la durée par persévérance.

De la raison à l’intuition

Les méthodes managériales sont confrontées quotidiennement à une complexité où la raison analytique est de plus en plus impuissante. Nous avons besoin de réhabiliter progressivement d’autres modes de pensée. L’intuition permet de prendre en compte cette complexité et l’intuition est une vertu plus féminine que masculine.

De la production à la création…

Les gains de productivité inaccessibles doivent être remplacés par des gains de créativité. Mais les processus et les performances de création ne se définissent, ni ne se gèrent, comme des procédés et des rendements de production. Une autre culture et d’autres valeurs sont indispensables. L’imagination, vertu féminine, est indispensable et les entreprises qui feront le pas s’offriront des opportunités.

acte de managerDe l’animal au végétal

L’entreprise classique, masculine, virile, est un organisme prédateur, chasseur, conquérant et agressif. Elle est éminemment animale dans ses réflexes, dans ses comportements, dans ses organisations. Elle croît et se développe au détriment de son environnement qu’elle exploite jusqu’à  épuisement.
L’entreprise émergente sera, elle, féminine et végétale préférant la prolifération douce à la conquête violente, préférant la synergie à la prédation, s’inscrivant dans des niches étroites plutôt que dans de vastes territoires. Les rythmes des entreprises différeront  Les régulations aussi. Une nouvelle écologie des entreprises métamorphosera complètement le monde économique et cette écologie plus végétale qu’animale sera beaucoup plus féminine que masculine.

De la logique à l’analogique

La logique classique ne peut traiter valablement que les relations simples et univoques de cause et d’effet. La réalité d’aujourd’hui est infiniment plus complexe. Elle est irréductible à ces seuls modèles. Tout est dans tout. Tout est cause et effet de tout. Au-delà  d’un seuil de complexité, d’autres méthodologies s’imposent, plus globales, plus intégrantes. Qu’on les appelle systémiques ou holistiques importe peu. L’essentiel est que ces méthodologies émergentes s’appuient sur des modes de pensée nouveaux, typiquement féminins, qui privilégient l’analogie et qui cultivent la métaphore, l’allégorie et le symbole.

Conclusion: le management féminin est-il l’avenir du management?

Le management moderne était le temps des révolutions avec de grands gourous qui voulaient tout changer et ce management là  était un management essentiellement masculin. Le management postmoderne sera le temps des révélations en dépassant et en transcendant les valeurs masculines par des valeurs féminines qui feront émerger une raison sensible pour réconcilier le bien-penser et le bien être dans l´instant et dans la durée.

manager au féminin

MPM Manager au féminin

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.