Sélectionner une page

Quelle sera la logique du manager de demain ?

Episode 7 : La logique du manager de demain ?

Le manager de demain réveillera l´envie d´entreprendre

Tout lasse, tout casse, tout passe. Le moteur du management moderne était la conquête de l’espace et du temps par soucis de domination et de planification. Cette logique arrive aujourd´hui à saturation. Formulons l´hypothèse que le moteur du management postmoderne sera de résonner avec l´espace-temps par soucis d´harmonie, de reliance et de synchronisation. Puisque nous allons changer radicalement de logique socioéconomique, force est d’inventer les méthodes, modèles et outils qui devront soutenir ce nouveau paradigme. Face aux évolutions irréversibles et irrémédiables qui impactent largement les entreprises, l’idée d’une redéfinition du management est dans l´air. En écho au changement d´atmosphère palpable dans les entreprises, un nouvel art managérial s´impose. Faute de nom précis, appelons le « management postmoderne ». Pour faire face au sentiment de précarité et parfois même de fragilité qui habite une grande majorité de nos collaborateurs, les leaders et les managers de demain devront créer de la confiance d´abord, de la valeur ajoutée ensuite et un sentiment d´appartenance enfin pour faire face à  la fragmentation des repères générée par un espace temps de plus en plus fluctuant et évanescent au sein des entreprises ou des organisations.

La vraie compétence de demain : réinventer le temps et l´espace de travail

La logique du manager de demain

Nous avons besoin de réhabiliter la valeur travail pour retrouver une performance durable.  Pour cela, tuons  le mythe qui voudrait que travailler beaucoup et longtemps signifie travailler bien et efficacement. La quantité et la qualité du travail ne convergent pas. Chacun devrait être rémunéré exclusivement pour ce qu’il fait bien sans la moindre considération de temps. Tuons également le mythe que travailler au bureau ou à  l´usine est le seul espace de travail productif. Ce qui va compter dans les années à  venir c´est ce qui sera fait et non où et quand cela est fait. C´est en étant animé par cette logique que les managers de demain créeront de nouvelles expériences de vie dans les entreprises et les communautés de vie.

Retrouver une logique artisanale pour réhabiliter le travail

Pour réhabiliter le travail, le manager postmoderne devra retrouver une logique artisanale en abandonnant la logique industrielle caractérisée par son uniformisation et sa standardisation du temps et de l´espace : l’artisan ne vend pas son temps, il vend ce qu’il fait de son temps. C´est ce qui lui permet de rester maitre de son destin. L´artisan ne crée pas dans un espace précis. Il crée là  où il est. C´est ce qui lui permet de rester libre de ses mouvements. Face à  cette revendication de liberté dans le temps et dans l´espace, les juristes voient la mort du contrat de travail, les syndicats la mort de leur fond de commerce revendicatif et le patronat la désorganisation de toute la logistique et la production. Il faut sortir d’urgence de cette logique délétère. Le problème de demain ne sera plus la productivité (quantité produite par unité de temps) mais l’effectivité (qualité produite par unité de rémunération). C’est une révolution socioculturelle qu’il faudra faire.

La logique du manager de demain nécessite de changer d´intuition et d´intention.

Les organisations postmodernes travailleront de en plus en plus en réseau voire en tribu au service de projets très engagés et de valeurs fortes. Le vrai patron à  l´ère postmoderne c´est le projet et les valeurs, tout le reste n´est que bavardage. Frugalité oblige, ce projet, ce sera fromage ou dessert, beurre ou argent du beurre mais pas les deux !!! Cet art de la frugalité fera émerger à  nouveau le sens du sacré et du vital. Cet art de la frugalité n´a rien à  voir avec l´art du sacrifice, car le sacrifice est souvent subi alors que la frugalité sera choisie.

Pour passer un vrai pacte avec sa tribu, le manager postmoderne devra se familiariser avec la notion d´intention collective. La notion d’intention collective peut s’identifier à  la notion de “projet de tribu”.

L´intention collective : la raison d´être de la tribu

L’intention collective, c’est l’âme et la raison d’être de la tribu. L’intention collective est probablement une des phases les plus difficiles et une des phases les plus nobles dans la vie d’une organisation, d´une entreprise ou d´une tribu. En effet, cette intention collective doit parfaitement bien coller à  la peau de la tribu et de son manager. Cette intention c’est souvent une image ou des mots de passe plus qu´un business plan, des objectifs ou des chiffres. Elle doit donc être conçue comme un véhicule pédagogique pour faire comprendre à  quiconque, l’aventure spécifique que veut vivre la tribu et son manager. Cette intention, c’est comme si c’était le mot de passe ou la signature de la communauté!

Une performance durable passera par une intention collective claire et spécifique

Pour se démarquer et se différencier, le manager de tribu postmoderne devra aller le plus loin possible dans la spécification de l´intention collective commune. Lorsque ce travail n’est pas fait, il n’y a qu’une juxtaposition d’intentions personnelles, plus ou moins convergentes, mais il n’y a pas de communauté cohérente et consistante. Pour rentrer dans le management postmoderne, un choix est à  faire : Soit le manager prend le risque de divergences grandissantes entre les intentions individuelles par absence ou faiblesse d’intention commune claire, soit il prend le risque de mettre la question de l’intention collective sur le tapis quitte à  voir certains membres de sa tribu se désolidariser de l’intention commune. Dans les deux cas, le risque est important et se ramène, en somme, à  un risque d’éventuel éclatement (immédiat ou différé) d’une partie de la tribu.

Le management postmoderne : une nouvelle expérience dans un nouvel espace-temps

La vie moderne et son management au quotidien nous a fait vivre ensemble par assemblage mécanique et rationnel. Les entreprises de l’ère moderne ont été organisées sur ce modèle d’assemblage. On était les uns à  coté des autres ou les uns sur les autres sans être vraiment les uns avec les autres. Le manager postmoderne et sa notion d´intention nous fera vivre ensemble autrement. Le manager de demain nous réunira par vocation ou par passion. Il en résultera des entreprises ressemblant à  des tribus plus ou moins éphémères et plus ou moins nomades avec des signes de différenciation forts et des signes de reconnaissance sacrés pour les membres de la tribu. Restera alors une question à régler : Comment faire cohabiter et coexister ces communautés ensemble et arbitrer les éventuels conflits ?

Passion, manager!

 

Articles conseillés

Management, planification et synchronisation : La valse à 3 temps

Plus un système devient complexe et moins il devient prédictible dans le temps. C’est le point commun entre la météo (le temps est de plus en plus incertain) et le management des organisations (prévoir ce qui va se passer dans le temps est de plus en plus difficile)....

Sociologie : Quelques exemples d’évolution des valeurs sociétales

De l’unité à l’unicité : le management de nos vies change de finalité Dans la société, comme dans les entreprises, le polythéisme des valeurs est de plus en plus patent. A l’unité d’hier se substitue en tout et partout l’unicité. Dit autrement, les blocs homogènes se...

Et si nous acceptions enfin l’incertitude !

Nous vivons dans un monde CIA - Complexe, Incertain et Ambigu et c’est pour cela que notre niveau de maitrise devient très relatif. Cette incertitude peut aller jusqu’à la peur : La peur de manquer, la peur de l’étranger, la peur du déclassement, la peur de...

Vers un changement de paradigme des compétences

      Le management des compétences navigue aujourd’hui entre tension et crispation. Le rêve de toute organisation dans une période de changements est de voir une vraie rupture dans la façon de faire et dans la façon d’être de ses collaborateurs. Ce...

Comment bien vieillir malgré tout?

Comment bien vieillir malgré tout ? Regard décalé sur une certaine Sagesse*. Mieux vaut être en travaux plutôt qu’un produit fini ! Voilà une bonne résolution pour bien vieillir. La caractéristique de ce qui est vivant est de se transformer. Le parti pris de la...

Parfums d’été

Parfums d’été Le management, au fond, c’est réaliser des choses extraordinaires à partir de choses ordinaires grâce à des managers à la fois vrais et hors normes. Six parfums composent l’alchimie de ce type de leadership : un parfum de noblesse dans l’intention, un...

Chef, digitalise-moi

Chef, digitalise-moi ! L’Homme est devenu le maillon faible de son espace-temps Le digital est une révolution technologique et un tsunami managérial. Pour la première fois de son histoire, l’homme est en effet devenu le maillon faible de son espace-temps. Ce n’est...

Management des organisations : Réflexion de fond sur le pilotage de la performance

Management des organisations : Réflexion de fond sur le pilotage de la performance En management, comme ailleurs, le problème n'est pas de piloter l’activité à l’aide d’indicateurs clés ou de révolutions technologiques X ou Y. Le vrai problème est de savoir si les...

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ?

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ? Ce début de XXI siècle est décidément un mélange très tumultueux entre des promesses de progrès inimaginables au XX siècle et des stigmates très persistants du « vieux monde » comme disent certains....

Le management peut-il réinventer l’espace-temps du travail ?

Lieux et liens au travail sont très cloisonnés. Le contrat de travail prévoit un lieu de travail précis mais ne prévoit aucun lien précis entre les personnes sauf des liens hiérarchiques. Le management peut-il réinventer le temps et l’espace économique ?

Dé-chainez-vous !

Dé-chainez-vous, cela fait un bien fou ! La liberté, çà ne se donne pas, ça se gagne… On ne naît pas libre, on n'est pas libre, on le devient et le chemin pour le devenir passe par un difficile et long travail intérieur à mener sur trois voies parallèles : la clarté...

le grand virage des managers

Pourquoi avons-nous besoin de nouveaux managers dans le paradigme en devenir ? La finalité d'une entreprise n'est ni de créer de l'emploi, ni d'enrichir ses actionnaires. La finalité d'une entreprise est de créer de la valeur d'usage et d'enrichir ses savoir-faire....

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » !

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » ! Technologiquement, on a déjà inventé l’entreprise de demain. Tout le monde peut s’en apercevoir pour le pire et le meilleur. En revanche, humainement parlant, on peine à trouver de...

Sérendipité ou l’art d’avoir de la chance

Sérendipité ou comment saisir les opportunités dans un monde devenu imprévisible ? La sérendipité est un mot à l’histoire singulière. Sur le plan phonétique, il n’a ni le charme ni l’usage commun de son homologue anglais (serendipity). Le sens le plus profond de ce...

Place de l’intuition dans le management des entreprises en période d’incertitude

"Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas". Cette célèbre citation signifie-t-elle un abandon de la raison, une incitation à une irrationalité ou encore plaide-elle pour un antirationalisme ? Non pas tout du tout. Il ne s'agit pas de cela. Il s'agit juste de...

La FéminiTé, une parfaite illustration des années en Té…qui nous attendent

Chacun le constate au quotidien : Le monde devient turbulent, effervescent voire violent. Nous vivons, irrésistiblement et irréversiblement, le passage d’un monde à un autre. Nous vivons aussi, plus ou moins douloureusement, le passage d’une logique à une autre avec à...

Les big data de la motivation

Big data de la motivation La motivation : un bien précieux en période de saturation La plupart des entreprises et des organisations sont confrontées à  un changement de modèle économique. A ces profonds changements, potentiellement déstabilisants pour les...

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels En management, l’important n’est pas d’exiger mais d’obtenir. Cette nuance doit nous faire réfléchir sur les évolutions à apporter à nos techniques managériales. Cette introduction est d’autant plus...

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ?

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ? Les nouvelles techniques ne sont ni bonnes ni mauvaises, tout dépend ce que l’on en fait. Au fond, l’utilisation des techniques ne fait que révéler l’humain à lui-même ! Ce...

Le travail et nous en 2021 : Quelques éclairages sur une relation ambiguë

Dans 50 ans, travaillera-t-on encore ? En 1945, 60% de la population était rurale et travaillait dans les champs. Aujourd’hui moins de 2% de la population active est nécessaire pour nourrir les 98% restant. Les progrès techniques, l’automatisation, la mise en place...

MPM TV

Abonnez-vous à notre newsletter