Management de projet

Management de projet ou l´intention collective en futur moteur des organisations postmodernes

Nous ne voulons pas être les meilleurs du monde, nous voulons être les meilleurs pour le monde

monde meilleurManagement de projet

Les organisations postmodernes travailleront de en plus en plus en réseau voire en tribu au service de projets très engagés et de valeurs fortes. Le vrai patron à l´ère postmoderne c´est le projet et les valeurs, tout le reste n´est que bavardage. Frugalité oblige, ce projet, ce sera fromage ou dessert, beurre ou argent du beurre mais pas les 2 !!! Cet art de la frugalité fera émerger à nouveau le sens du sacré et du vital. Cet art de la frugalité n´a rien à  voir avec l´art du sacrifice, car le sacrifice est souvent subi alors que la frugalité sera choisie.

Le pacte de la tribu ou entreprendre par l’intention

Pour passer un vrai pacte avec sa tribu, le manager postmoderne devra se familiariser avec la notion d´intention collective. La notion d’intention collective peut s’identifier à  la notion de “projet de tribu”, mais pas à  celle d’objectif. En effet, il faut être bien clair que les objectifs ne sont qu’une traduction technique, managériale et circonstancielle de l’intention collective qui, elle, doit être posée en amont du choix de l’objectif. Un objectif ne s’atteint que si on a l’intention de l’atteindre !

L’intention collective c’est la raison d’être de la tribu. 

L’intention collective, c’est l’âme et la raison d’être de la tribu. Elle spécifie, en somme, le “pourquoi” on est là  entre nous aujourd’hui. En terme symbolique, on peut parler de la “cathédrale” à  construire. On peut aussi se référer à  une image plus laïque comme le pont à  construire, la montagne à  gravir ou le trois-mâts à  imaginer. Peu importe l´image, pourvu que cette intention collective dénote quelque chose de grand, de difficile, de magnifique et d’enthousiasmant à  « faire vivre » ou à  « vivre ensemble ».

L’intention collective est probablement une des phases les plus difficiles et une des phases les plus nobles dans la vie d’une organisation, d´une entreprise ou d´une tribu. En effet, cette intention collective doit parfaitement bien coller à la peau de la tribu et de son manager. Cette intention c’est souvent une image plus que des mots ou des chiffres. Elle doit donc être conçue comme un véhicule pédagogique pour faire comprendre à  quiconque, l’aventure spécifique que veut vivre la tribu et son manager. Cette intention, c’est comme si c’était le mot de passe ou la signature de la tribu !

Entreprendre autrement dans l’intérêt du plus grand nombre

Comme son nom l’indique, la notion d’intention collective pour entreprendre autrement se place au-delà  des intentions individuelles dont elle est, en somme, le plus petit commun dénominateur. Pour qu’il y ait un affect entre l’intention individuelle de chacun et l’intention collective de la tribu, il faut qu’il y ait convergence et cohérence des décisions et des actions individuelles avec l’intention collective. Chacun des membres de la tribu a ses propres intentions personnelles qui ne regardent que lui, c’est évident. Mais au-delà , il est indispensable de savoir et d’exprimer clairement ce qui rassemble les membres de la tribu, ce qui définit le sens de leur aventure commune. Plus cette clarté sera grande, plus la tribu sera cohérente, consistante et forte par “contagion d’enthousiasme”. L’intention collective, c’est ce qui donne un sens, une noblesse et une âme à  la tribu. Sans cela, la tribu n’est plus qu’une machine à  fric où chacun vient peut-être gagner sa vie, mais pas la construire.

A titre d’exemple, une intention collective minimale doit être de maîtriser parfaitement les gestes gagnants de son métier (c’est-à -dire l’ensemble du savoir-faire différenciant et producteur de la valeur ajoutée) de la tribu avec la ferme intention de faire constamment évoluer ces gestes vers plus d’excellence et de pertinence. S’il veut se démarquer et se différencier, le manager de tribu postmoderne doit aller le plus loin possible dans la spécification de l´intention collective commune. Lorsque ce travail n’est pas fait, il n’y a qu’une juxtaposition d’intentions personnelles, plus ou moins convergentes, mais il n’y a pas de tribu cohérente et consistante.

Entreprendre autrement et manager autrement grâce à  l’intention

Pour rentrer dans le management de projet postmoderne, un choix est à faire : Soit le manager de tribu prend le risque de divergences grandissantes entre les intentions individuelles par absence ou faiblesse d’intention commune claire, soit il prend le risque de mettre la question de l’intention collective sur le tapis quitte à voir certains membres de sa tribu se désolidariser de l’intention commune. Dans les deux cas, le risque est important et se ramène, en somme, à un risque d’éventuel éclatement (immédiat ou différé) d’une partie de la tribu.

A partir du moment où dans tous les cas de figure ce risque existe, autant expliciter clairement et rapidement son intention pour faire respecter sa signature plutôt que de tourner autour du pot et bafouer son âme.

C’est ça aussi l’époque postmoderne : S’assumer et assumer ses convictions et ses croyances pour être (enfin?) libre et responsable.

manager et facteur H

Gardons en tête cette intention:

“Nous ne voulons pas être les meilleurs du monde, nous voulons être les meilleurs pour le monde”

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles conseillés

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ?

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ? Ce début de XXI siècle est décidément un mélange très tumultueux entre des promesses de progrès inimaginables au XX siècle et des stigmates très persistants du « vieux monde » comme disent certains....

Le management peut-il réinventer l’espace-temps du travail ?

Lieux et liens au travail sont très cloisonnés. Le contrat de travail prévoit un lieu de travail précis mais ne prévoit aucun lien précis entre les personnes sauf des liens hiérarchiques. Le management peut-il réinventer le temps et l’espace économique ?

Dé-chainez-vous !

Dé-chainez-vous, cela fait un bien fou ! La liberté, çà ne se donne pas, ça se gagne… On ne naît pas libre, on n'est pas libre, on le devient et le chemin pour le devenir passe par un difficile et long travail intérieur à mener sur trois voies parallèles : la clarté...

le grand virage des managers

Pourquoi avons-nous besoin de nouveaux managers dans le paradigme en devenir ? La finalité d'une entreprise n'est ni de créer de l'emploi, ni d'enrichir ses actionnaires. La finalité d'une entreprise est de créer de la valeur d'usage et d'enrichir ses savoir-faire....

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » !

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » ! Technologiquement, on a déjà inventé l’entreprise de demain. Tout le monde peut s’en apercevoir pour le pire et le meilleur. En revanche, humainement parlant, on peine à trouver de...

Sérendipité ou l’art d’avoir de la chance

Sérendipité ou comment saisir les opportunités dans un monde devenu imprévisible ? La sérendipité est un mot à l’histoire singulière. Sur le plan phonétique, il n’a ni le charme ni l’usage commun de son homologue anglais (serendipity). Le sens le plus profond de ce...

Place de la raison dans le management des entreprises en période d’incertitude

"Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas". Cette célèbre citation signifie-t-elle un abandon de la raison, une incitation à une irrationalité ou encore plaide-elle pour un antirationalisme ? Non pas tout du tout. Il ne s'agit pas de cela. Il s'agit juste de...

La FéminiTé, une parfaite illustration des années en Té…qui nous attendent

Chacun le constate au quotidien : Le monde devient turbulent, effervescent voire violent. Nous vivons, irrésistiblement et irréversiblement, le passage d’un monde à un autre. Nous vivons aussi, plus ou moins douloureusement, le passage d’une logique à une autre avec à...

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels En management, l’important n’est pas d’exiger mais d’obtenir. Cette nuance doit nous faire réfléchir sur les évolutions à apporter à nos techniques managériales. Cette introduction est d’autant plus...

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ?

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ? Les nouvelles techniques ne sont ni bonnes ni mauvaises, tout dépend ce que l’on en fait. Au fond, l’utilisation des techniques ne fait que révéler l’humain à lui-même ! Ce...

Le travail et nous en 2021 : Quelques éclairages sur une relation ambiguë

Dans 50 ans, travaillera-t-on encore ? En 1945, 60% de la population était rurale et travaillait dans les champs. Aujourd’hui moins de 2% de la population active est nécessaire pour nourrir les 98% restant. Les progrès techniques, l’automatisation, la mise en place...

2021, l’année en Té ?

2021 sera-t-elle l’année des opportuniTés ? Peut-être ! Alors, petit tour d'horizon de ce qui pourrait nous attendre ! Té comme CompléxiTé  La complexité, parce qu'elle induit de l'imprévisibilité, engendre une incertitude croissante. La seule réponse à cette...

La digitalisation : Une échasse pour une intelligence augmentée ou une béquille pour une humanité diminuée ?

La digitalisation : Une échasse pour une intelligence augmentée ou une béquille pour une humanité diminuée ? Une époque c’est d’abord un contexte technologique ! Comme toujours, l’éthique d’une époque doit se contextualiser au travers de ses révolutions...

Le Kit Spécial Déconfinement pour bien vivre avec le coronavirus et après !

A propos de notre autonomie… Comme dirait l’autre, l’anxiété est l’anticipation de quelque chose qui ne va probablement pas arriver. Nous sommes tous dans cette forme d’incertitude. Personne ne sait quand ni comment ce confinement cessera. Et la société d’aujourd’hui...

Le progrès

C’est quand tout va mal (ou presque)…que nous devons repenser la notion de progrès Une société lassée, désabusée, divisée et fatiguée…mais par quoi au juste ? Le Progrès au fond se résume souvent dans une tentative de libérer l’Homme de ses principales contraintes....

Management des organisations : Ce n’est pas une révolte chef, c’est une révolution !

Management des organisations : Ce n’est pas une révolte chef, c’est une révolution ! Mais qu’est ce qui arrive aux managers ? Sauf exception, plus une entreprise devient grande, plus elle est orientée vers des résultats à court terme, plus elle devient bureaucratique...

Employabilité : Prêt pour le monde d’après ?

Employabilité : Prêt pour le monde d’après ? La crise du coronavirus accélère la mutation du marché du travail En termes d’employabilité, le sujet du télétravail a sans aucun doute dominé les débats ces derniers temps mais il n’est au fond que l’écume du vrai sujet....

Le monde d’après : Une promesse éternelle une fois encore recyclée ?

Le monde d’après : Une promesse éternelle une fois encore recyclée ? La sidération de l’ensemble des gouvernements mondiaux devant la pandémie du coronavirus a mis en lumière deux choses inerrantes à l’économie mondialisée dans laquelle nous baignons. La première de...

Quelques interrogations à propos du monde d’après…

Quelques interrogations à propos du monde d’après… La nostalgie et l’utopie sont les deux grands pièges à éviter pour créer le monde de demain.  Réfléchir sur le monde d’après, c’est donc partir du monde d’aujourd’hui pour dépasser et transcender ses limites. Cet...

Qu’est ce qui nous arrive ? Eléments de réponse éclairés par les évènements en cours

Qu’est ce qui nous arrive ? Eléments de réponse éclairés par les évènements en cours En temps de crise, seules la force du bateau et la virtuosité du capitaine comptent La crise du coronavirus est une véritable radiographie de notre pays en révélant ce qu’il contient...

MPM TV

Abonnez-vous à notre newsletter