Sélectionner une page

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » !

mercredi 14 avril 2021

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » !

Technologiquement, on a déjà inventé l’entreprise de demain. Tout le monde peut s’en apercevoir pour le pire et le meilleur. En revanche, humainement parlant, on peine à trouver de nouvelles voies, de nouveaux modèles, de nouveaux repères. Parfois, en plus d’une réflexion de fond, être politiquement incorrect peut provoquer certains déclics pour construire de nouvelles pistes…ALORS, ALLONS-Y, DE-CHAINONS-NOUS avec quelques aphorismes pour en finir avec la démagogie et la langue de bois feutrée du management des organisations

Les managers qui croient tout savoir ne peuvent pas faire confiance aux autres car parfois la confiance nécessite de déléguer ce que l’on ne sait pas faire ou moins bien faire !

* *

*

Nous vivons une époque où il est risqué de faire un parallèle entre la confiance et la compétence. Il est en effet de plus en plus fréquent d’entendre des « experts » très surs d’eux dire de vraies âneries !

* *

*

La bureaucratie, dans une entreprise, c’est le maximum de complication en interne pour un minimum de création de valeur en externe !

* *

*

En management comme ailleurs, être responsable signifie que si tu n’es pas (au moins) une partie de la solution, alors tu es (au minimum) une partie du problème !

* *

*

Quand vous êtes coupé ! des réalités, vous n’apprenez plus qu’une seule chose : Comment faire planer l’illusion !

* *

*

Dans une entreprise comme ailleurs, quand il n’y a plus de finalité collective (on est ensemble pour quoi faire ? ), on se noie dans les modalités (on est ensemble pour faire comme cela) avec toute la perte de sens qu’implique un comment sans pourquoi !

* *

*

Les managers ne doivent jamais oublier ceci : Le plus grand malheur d’un salarié n’est pas de travailler trop ou pas assez mais de ne pas connaitre le sentiment d’accomplir ou de façonner quelque chose d’utile !

* *

*

Le management par les tableaux de bord fabrique des managers « off-shore » c’est-à-dire des gestionnaires hors-sols avançant masqués !

Exiger une réelle autonomie (débrouille toi !) à grand coup de processus normatifs (fais comme je te dis) est une injonction contradictoire et les injonctions contradictoires, cela rend fou !

* *

*

Pour bien comprendre le management, il est nécessaire de comprendre que les gens ne sont ni toujours bons ni toujours mauvais mais presque toujours sous influence !

* *

*

La liaison fatale en management c’est quand le crétin surdiplômé (celui qui vous explique qu’il sait tout même si rien ne fonctionne) rencontre le cador autodidacte ( celui qui vous montre que tout fonctionne bien mais sans savoir pourquoi) car à la fin plus rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi !

* *

*

En management, il est surprenant de constater la modestie des gens sereins, surtout quand on la compare aux fanfaronnades des excités !

* *

*

Rappelons, au passage, que le rôle d’un manager n’est pas de seservir mais deservir !

* *

*

Tout changement est vécu comme un déséquilibre. Le rôle des managers est donc de servir de béquille et non d’en mettre !

* *

*

En management comme ailleurs, obtenir de la cohésion par la peur, la violence ou la menace est possible, mais elle bien moins durable et moins forte que la cohésion par le projet !

* *

*

Le problème dans le management des organisations à partir d’une certaine échelle est que les égos l’emportent sur la confiance !

* *

*

Dans les entreprises comme ailleurs, quand on ne sait pas, on croit. Ce sont ceux qui savent le moins, qui croient le plus. Là où le savoir est maigre, la croyance prolifère !

* *

*

Les postes de managers sont malheureusement plus attribués par promotion que par vocation ! Pourtant, manager est plus un métier qu’un titre !

* *

*

En management, l’autonomie n’est pas une absence de contraintes mais la capacité de les maitriser pour les assouplir et ainsi augmenter ses marges de manœuvre !

* *

*

Se retrancher dernière la complexité du business pour compliquer et alourdir les process est une explication mais pas une excuse. Le leader de demain acceptera la complexité en rejetant la complication !

* *

*

Il est plus que paradoxale d’écouter l’apologie des entreprises pour l’idéologie libérale et de constater le conformisme de ses méthodes managériales !

* *

*

Message d’alerte aux managers : A l’heure où les Hommes sont en concurrence avec les machines, utiliser votre capital humain comme un robot, en lui faisant suivre des process, est une hérésie !

* *

*

Quand tu donnes du pouvoir à certains, la dilatation de leur égo fait qu’ils deviennent des allumés se prenant parfois pour des phares !

* *

*

En management, tout a déjà été dit, mais comme personne n’écoute, il faut toujours répéter !

* *

*

Rappelons que l’on n’apprend pas à nager en marchant autour de la piscine. Inutile donc, face au changement, de tourner autour du pot !

* *

*

Rien d’humain ne peut être universel. Tout, dans l’humain, est différence et divergence, inégalité et diversité !

* *

*

Le cauchemar pour le middle management est que progressivement sa liberté d’action diminue alors que ses responsabilités augmentent. Résultat, il explose !

* *

*

En management comme ailleurs, ce n’est pas parce que l’on parle fort que l’on a raison (et donc que l’on est entendu) ! le vers est souvent dans le bruit !

* *

*

En management comme ailleurs, le mépris des autres naît de la surestimation de soi. Et la surestimation de soi croît avec la médiocrité du bonhomme

* *

*

La revendication première des vrais talents dans les entreprises est celle-ci : Dites-moi ce que vous attendez de moi mais surtout ne me dites pas comment je dois le faire !

* *

*

En management, la notoriété s’obtient par l’action, fruit de la réflexion. La célébrité s’obtient par influence, fruit de la séduction

* *

*

L’intelligence est une maladie grave puisqu’elle rend profondément malade au contact de la bêtise mais, malheureusement, elle n’est pas une maladie très contagieuse.

* *

*

Et pour finir en beauté :

Soyons fous, travaillons moins mais mieux !


 

Articles conseillés

Management des organisations : Réflexion de fond sur le pilotage de la performance

Management des organisations : Réflexion de fond sur le pilotage de la performance En management, comme ailleurs, le problème n'est pas de piloter l’activité à l’aide d’indicateurs clés ou de révolutions technologiques X ou Y. Le vrai problème est de savoir si les...

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ?

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ? Ce début de XXI siècle est décidément un mélange très tumultueux entre des promesses de progrès inimaginables au XX siècle et des stigmates très persistants du « vieux monde » comme disent certains....

Le management peut-il réinventer l’espace-temps du travail ?

Lieux et liens au travail sont très cloisonnés. Le contrat de travail prévoit un lieu de travail précis mais ne prévoit aucun lien précis entre les personnes sauf des liens hiérarchiques. Le management peut-il réinventer le temps et l’espace économique ?

Dé-chainez-vous !

Dé-chainez-vous, cela fait un bien fou ! La liberté, çà ne se donne pas, ça se gagne… On ne naît pas libre, on n'est pas libre, on le devient et le chemin pour le devenir passe par un difficile et long travail intérieur à mener sur trois voies parallèles : la clarté...

le grand virage des managers

Pourquoi avons-nous besoin de nouveaux managers dans le paradigme en devenir ? La finalité d'une entreprise n'est ni de créer de l'emploi, ni d'enrichir ses actionnaires. La finalité d'une entreprise est de créer de la valeur d'usage et d'enrichir ses savoir-faire....

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » !

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » ! Technologiquement, on a déjà inventé l’entreprise de demain. Tout le monde peut s’en apercevoir pour le pire et le meilleur. En revanche, humainement parlant, on peine à trouver de...

Sérendipité ou l’art d’avoir de la chance

Sérendipité ou comment saisir les opportunités dans un monde devenu imprévisible ? La sérendipité est un mot à l’histoire singulière. Sur le plan phonétique, il n’a ni le charme ni l’usage commun de son homologue anglais (serendipity). Le sens le plus profond de ce...

Place de l’intuition dans le management des entreprises en période d’incertitude

"Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas". Cette célèbre citation signifie-t-elle un abandon de la raison, une incitation à une irrationalité ou encore plaide-elle pour un antirationalisme ? Non pas tout du tout. Il ne s'agit pas de cela. Il s'agit juste de...

La FéminiTé, une parfaite illustration des années en Té…qui nous attendent

Chacun le constate au quotidien : Le monde devient turbulent, effervescent voire violent. Nous vivons, irrésistiblement et irréversiblement, le passage d’un monde à un autre. Nous vivons aussi, plus ou moins douloureusement, le passage d’une logique à une autre avec à...

Les big data de la motivation

Big data de la motivation La motivation : un bien précieux en période de saturation La plupart des entreprises et des organisations sont confrontées à  un changement de modèle économique. A ces profonds changements, potentiellement déstabilisants pour les...

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels En management, l’important n’est pas d’exiger mais d’obtenir. Cette nuance doit nous faire réfléchir sur les évolutions à apporter à nos techniques managériales. Cette introduction est d’autant plus...

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ?

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ? Les nouvelles techniques ne sont ni bonnes ni mauvaises, tout dépend ce que l’on en fait. Au fond, l’utilisation des techniques ne fait que révéler l’humain à lui-même ! Ce...

Le travail et nous en 2021 : Quelques éclairages sur une relation ambiguë

Dans 50 ans, travaillera-t-on encore ? En 1945, 60% de la population était rurale et travaillait dans les champs. Aujourd’hui moins de 2% de la population active est nécessaire pour nourrir les 98% restant. Les progrès techniques, l’automatisation, la mise en place...

2021, l’année en Té ?

2021 sera-t-elle l’année des opportuniTés ? Peut-être ! Alors, petit tour d'horizon de ce qui pourrait nous attendre ! Té comme CompléxiTé  La complexité, parce qu'elle induit de l'imprévisibilité, engendre une incertitude croissante. La seule réponse à cette...

La digitalisation : Une échasse pour une intelligence augmentée ou une béquille pour une humanité diminuée ?

La digitalisation : Une échasse pour une intelligence augmentée ou une béquille pour une humanité diminuée ? Une époque c’est d’abord un contexte technologique ! Comme toujours, l’éthique d’une époque doit se contextualiser au travers de ses révolutions...

Le Kit Spécial Déconfinement pour bien vivre avec le coronavirus et après !

A propos de notre autonomie… Comme dirait l’autre, l’anxiété est l’anticipation de quelque chose qui ne va probablement pas arriver. Nous sommes tous dans cette forme d’incertitude. Personne ne sait quand ni comment ce confinement cessera. Et la société d’aujourd’hui...

Le progrès

C’est quand tout va mal (ou presque)…que nous devons repenser la notion de progrès Une société lassée, désabusée, divisée et fatiguée…mais par quoi au juste ? Le Progrès au fond se résume souvent dans une tentative de libérer l’Homme de ses principales contraintes....

Management des organisations : Ce n’est pas une révolte chef, c’est une révolution !

Management des organisations : Ce n’est pas une révolte chef, c’est une révolution ! Mais qu’est ce qui arrive aux managers ? Sauf exception, plus une entreprise devient grande, plus elle est orientée vers des résultats à court terme, plus elle devient bureaucratique...

Employabilité : Prêt pour le monde d’après ?

Employabilité : Prêt pour le monde d’après ? La crise du coronavirus accélère la mutation du marché du travail En termes d’employabilité, le sujet du télétravail a sans aucun doute dominé les débats ces derniers temps mais il n’est au fond que l’écume du vrai sujet....

Le monde d’après : Une promesse éternelle une fois encore recyclée ?

Le monde d’après : Une promesse éternelle une fois encore recyclée ? La sidération de l’ensemble des gouvernements mondiaux devant la pandémie du coronavirus a mis en lumière deux choses inerrantes à l’économie mondialisée dans laquelle nous baignons. La première de...

MPM TV

Abonnez-vous à notre newsletter