Sélectionner une page

L’âme de la brousse

Episode 6 : L’âme de la brousse

Le management postmoderne : l’art de se synchroniser avec « l´âme de la brousse »

Si nous devions résumer très simplement les cinq premiers épisodes de notre saga postmoderne, nous dirions que le passage à  la postmodernité est un véritable incubateur dans lequel nous constatons des ruptures socioéconomiques radicales avec l´avènement de nouvelles formes de vie en tribu donnant naissance à un nouvel art de vivre ensemble plus fusionnel et émotionnel que rationnel et raisonnable. Ce phénomène « tribal » a bien évidemment des conséquences radicales en management. En effet, ce retour en puissance des humeurs et des affects sur le bon vieux rationalisme et objectivisme, nous fait passer du contrat au pacte, de la raison à l´instinct, du droit chemin au sinueux destin, du savoir vivre au vouloir vivre, du besoin de liberté au besoin d´appartenance, de la communication à  la connexion, de l´homogénéisation à  la fragmentation, de l´universalité à  la spécificité, de la linéarité à la précarité. Cette liste de mutation n´est pas exhaustive, elle est en revanche touffue pour bien illustrer « l´âme de la brousse » qui serpente à  la fois au-delà  et en deçà  des doctrines bien pensantes d´une certaine intelligentsia managériale encore très moderne

La mission du manager de demain : Développer un nouvel art de vivre dans la brousse postmoderne

Dans cette brousse postmoderne et le peu de lisibilité et de visibilité qui la caractérise, comment retrouver un quotidien florissant lorsque l´on est salarié, patron, entrepreneur ou chômeur ? Avant de répondre, soulignons d´abord la gifle que cette question représente pour la modernité ! En effet, la société moderne était basée sur le projet d´une société parfaite ou tout devait être régulé par la loi au niveau d´un état, par le contrat au niveau des entreprises et par l´éducation nationale au niveau des enfants ! La perfection métallique, orchestrée par de grandes institutions centralisées, mènerait-elle au désenchantement ? Laissons chacun répondre en  conscience à  cette question. Une chose est certaine  en revanche : Les injonctions venues « d´en haut » finissent par lasser, d´autant plus que les progrès et les promesses annoncés ne sont pas toujours au rendez vous ! En écho à  ces injonctions venues du haut, l´envie de faire de la place aux expressions et aux initiatives collectives, locales et tribales fait chaque jour un peu plus d´ombre aux hiérarchies pyramidales centralisées. La société moderne voulait imposer la loi, le contrat et le formel. Les tribus postmodernes tentent bon gré mal gré d´ajuster la loi et la foi, le contrat et le pacte, le formel et l´informel en sciant au passage les piliers fondamentaux du management moderne. 

Réinventer la relation manager-managé pour réenchanter le quotidien dans l´entreprise

« vive le bricolage ! » au sens artisanal du terme, voilà  résumé le cri du cœur des organisations entreprenantes d´aujourd’hui. Et oui n´en déplaise aux élites, le management postmoderne c´est du bricolage ! Le management postmoderne répond à  aucune recette toute faite ou réchauffée ! Au contraire, ce management haute-couture répond à  une vraie envie de réinventer la relation manager-managé. Comme toute envie, elle vient de l´intérieure, elle est parfois débridée mais quasiment irrésistible et irrémédiable. En revanche, s´ajuster à  une nouvelle époque demande du temps. C´est pour cela que le management postmoderne parait encore aux yeux de certains exotique, confus ou imprécis !

Le management moderne planifiait des objectifs. Le management postmoderne synchronisera des intentions.

En quoi le management postmoderne peut-il nous aider à ré enchanter notre existence et à retrouver un quotidien florissant? Même s´il existe plusieurs réponses à  cette question, l´essentiel réside dans la nature du lien managérial. Le lien managérial moderne était un lien contractuel, hiérarchique et formel reposant sur des objectifs à atteindre et des taches à exécuter ! Le lien managérial postmoderne se tissera en tribu plus ou moins éphémères fondées sur des affects et des intentions denses et intenses  scellant des pactes forts ! Remarquons au passage, que l´idée d´intention est plus sensible que l´idée d´objectif qui est un mot plus métallique. Le  lien managérial moderne était surtout sur le devoir être. Le lien managérial postmoderne sera essentiellement sur le vouloir vivre, vivre sa passion, vivre sa vocation !

Un projet managérial postmoderne est donc basé sur des affects et des intentions. Un projet managérial postmoderne favorise et facilite un réel engagement personnel au détriment d´une obéissance collective de façade. Un projet managérial postmoderne se fraye un chemin entre la société qui se dit (les médias, les élites, les gens d´en haut) et la société qui se vit (les gens ordinaires qui font des choses extraordinaires) et c´est de cela dont nous avons réellement besoin pour manager la désillusion et le désenchantement dont nous sommes tous potentiellement victime en cette période de saturation idéologique dans laquelle nous baignons.  

Le manager de demain devra être une force d´interposition entre des contextes d´entreprise toujours plus complexes et des équipes toujours plus déroutées et ébranlées par ces contextes

Manager demain: Imaginez le réel?

On le sent bien, il y a dans ce lien managérial postmoderne à  la fois un retour au réel et paradoxalement un besoin d´imaginaire ! C´est peut être cela le pacte postmoderne ! Le besoin de s´inventer, de se construire et de vivre un autre réel ! Pour réinventer et redessiner le réel, le manager postmoderne doit devenir une forme d´interposition. En effet, un management performant n´obéit pas au contexte ou à  la conjoncture. Quel que soit le contexte ou la conjoncture, le besoin de management existe. Ce qui change, en revanche, ce sont les registres sur lesquels le management doit se caler pour que ce management soit perçu comme pertinent, cohérent et consistant. L´engagement des collaborateurs est une affaire d´époque et de circonstance. En 2013, un collaborateur ne s´investit pas dans son travail pour les mêmes raisons et dans les mêmes circonstances qu´il y a quelques années. Comprendre et s´adapter aux leviers de motivation actuels est clé pour mettre en place un management porteur de sens. C´est précisément pour redevenir un porteur de sens que le manager postmoderne doit devenir une force d´interposition entre des contextes d´entreprise toujours plus complexes et des équipes toujours plus déroutées et ébranlées par ces contextes. C´est même cette capacité d´interposition en situation complexe qui fera la légitimité et la crédibilité du manager postmoderne.

Le manager postmoderne sera à  la fois vrai et hors du commun

Le manager postmoderne c´est celui qui est à  la fois hors du commun et vrai ! C´est comme s´il devait imaginer le réel ! Être à la fois hors du commun et vrai, voilà peut être une définition très postmoderne du leadership. Mais n’anticipons pas et reparlons-en dans le prochain épisode ! A la semaine prochaine donc !

Articles conseillés

Management, planification et synchronisation : La valse à 3 temps

Plus un système devient complexe et moins il devient prédictible dans le temps. C’est le point commun entre la météo (le temps est de plus en plus incertain) et le management des organisations (prévoir ce qui va se passer dans le temps est de plus en plus difficile)....

Sociologie : Quelques exemples d’évolution des valeurs sociétales

De l’unité à l’unicité : le management de nos vies change de finalité Dans la société, comme dans les entreprises, le polythéisme des valeurs est de plus en plus patent. A l’unité d’hier se substitue en tout et partout l’unicité. Dit autrement, les blocs homogènes se...

Et si nous acceptions enfin l’incertitude !

Nous vivons dans un monde CIA - Complexe, Incertain et Ambigu et c’est pour cela que notre niveau de maitrise devient très relatif. Cette incertitude peut aller jusqu’à la peur : La peur de manquer, la peur de l’étranger, la peur du déclassement, la peur de...

Vers un changement de paradigme des compétences

      Le management des compétences navigue aujourd’hui entre tension et crispation. Le rêve de toute organisation dans une période de changements est de voir une vraie rupture dans la façon de faire et dans la façon d’être de ses collaborateurs. Ce...

Comment bien vieillir malgré tout?

Comment bien vieillir malgré tout ? Regard décalé sur une certaine Sagesse*. Mieux vaut être en travaux plutôt qu’un produit fini ! Voilà une bonne résolution pour bien vieillir. La caractéristique de ce qui est vivant est de se transformer. Le parti pris de la...

Parfums d’été

Parfums d’été Le management, au fond, c’est réaliser des choses extraordinaires à partir de choses ordinaires grâce à des managers à la fois vrais et hors normes. Six parfums composent l’alchimie de ce type de leadership : un parfum de noblesse dans l’intention, un...

Chef, digitalise-moi

Chef, digitalise-moi ! L’Homme est devenu le maillon faible de son espace-temps Le digital est une révolution technologique et un tsunami managérial. Pour la première fois de son histoire, l’homme est en effet devenu le maillon faible de son espace-temps. Ce n’est...

Management des organisations : Réflexion de fond sur le pilotage de la performance

Management des organisations : Réflexion de fond sur le pilotage de la performance En management, comme ailleurs, le problème n'est pas de piloter l’activité à l’aide d’indicateurs clés ou de révolutions technologiques X ou Y. Le vrai problème est de savoir si les...

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ?

Peut-on (encore) faire confiance au progrès technologique ? Ce début de XXI siècle est décidément un mélange très tumultueux entre des promesses de progrès inimaginables au XX siècle et des stigmates très persistants du « vieux monde » comme disent certains....

Le management peut-il réinventer l’espace-temps du travail ?

Lieux et liens au travail sont très cloisonnés. Le contrat de travail prévoit un lieu de travail précis mais ne prévoit aucun lien précis entre les personnes sauf des liens hiérarchiques. Le management peut-il réinventer le temps et l’espace économique ?

Dé-chainez-vous !

Dé-chainez-vous, cela fait un bien fou ! La liberté, çà ne se donne pas, ça se gagne… On ne naît pas libre, on n'est pas libre, on le devient et le chemin pour le devenir passe par un difficile et long travail intérieur à mener sur trois voies parallèles : la clarté...

le grand virage des managers

Pourquoi avons-nous besoin de nouveaux managers dans le paradigme en devenir ? La finalité d'une entreprise n'est ni de créer de l'emploi, ni d'enrichir ses actionnaires. La finalité d'une entreprise est de créer de la valeur d'usage et d'enrichir ses savoir-faire....

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » !

Management des organisations : Il est temps d’être « politiquement incorrect » ! Technologiquement, on a déjà inventé l’entreprise de demain. Tout le monde peut s’en apercevoir pour le pire et le meilleur. En revanche, humainement parlant, on peine à trouver de...

Sérendipité ou l’art d’avoir de la chance

Sérendipité ou comment saisir les opportunités dans un monde devenu imprévisible ? La sérendipité est un mot à l’histoire singulière. Sur le plan phonétique, il n’a ni le charme ni l’usage commun de son homologue anglais (serendipity). Le sens le plus profond de ce...

Place de l’intuition dans le management des entreprises en période d’incertitude

"Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas". Cette célèbre citation signifie-t-elle un abandon de la raison, une incitation à une irrationalité ou encore plaide-elle pour un antirationalisme ? Non pas tout du tout. Il ne s'agit pas de cela. Il s'agit juste de...

La FéminiTé, une parfaite illustration des années en Té…qui nous attendent

Chacun le constate au quotidien : Le monde devient turbulent, effervescent voire violent. Nous vivons, irrésistiblement et irréversiblement, le passage d’un monde à un autre. Nous vivons aussi, plus ou moins douloureusement, le passage d’une logique à une autre avec à...

Les big data de la motivation

Big data de la motivation La motivation : un bien précieux en période de saturation La plupart des entreprises et des organisations sont confrontées à  un changement de modèle économique. A ces profonds changements, potentiellement déstabilisants pour les...

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels

(R)évolution des modèles managériaux : Freins et leviers potentiels En management, l’important n’est pas d’exiger mais d’obtenir. Cette nuance doit nous faire réfléchir sur les évolutions à apporter à nos techniques managériales. Cette introduction est d’autant plus...

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ?

Intelligence Amplifiée : Va-t-on vers une fusion des cerveaux entre l’Homme et la Machine ? Les nouvelles techniques ne sont ni bonnes ni mauvaises, tout dépend ce que l’on en fait. Au fond, l’utilisation des techniques ne fait que révéler l’humain à lui-même ! Ce...

Le travail et nous en 2021 : Quelques éclairages sur une relation ambiguë

Dans 50 ans, travaillera-t-on encore ? En 1945, 60% de la population était rurale et travaillait dans les champs. Aujourd’hui moins de 2% de la population active est nécessaire pour nourrir les 98% restant. Les progrès techniques, l’automatisation, la mise en place...

MPM TV

Abonnez-vous à notre newsletter