Extrait du journal philosophique de Marc Halévy sur la vision MPM du contrat social

La vision MPM du contrat social repris par Marc Halévy dans son journal philosophique.

“Le contrat social, outil diabolique de l’état nation, utilisait la famille comme un appareil de contrôle de l’individu. Le code civil était soigneusement organisé autour de la famille pour faire de cette instance une machine à  intégrer et à  universaliser les valeurs de la république une et indivisible … Tout roulait pas trop mal jusqu’à  l’apparition des femmes sur le marché du travail, de la libération des mœurs et des progrès des techniques médicales …En effet, ces trois ruptures ont profondément recomposé et changé le périmètre de la famille en multipliant les familles éclatées, les partenaires, les familles monoparentales, les familles homoparentales, les procréations assistées et mères porteuses …Tout se passe aujourd’hui comme si (même si la vérité est moins idyllique que cela), chacun pouvait choisir même sa famille ! Une chose est certaine en tous cas : les familles postmodernes ont un lien davantage basé sur l’affect plutôt que sur la norme …et ressemblent de plus en plus à  une communauté où les liens sont imposés plus par le cœur que par le sang ou le code civil …

Loin d’aboutir à la fin de la famille, les évolutions en cours indiquent une ouverture de la famille à  un nouveau périmètre qui obéira moins à la République une et indivisible et qui provoquera même peut-être sa chute. En effet, privée de relais dans sa brique élémentaire, les institutions risquent de perdre beaucoup de pouvoir sur leurs sujets …”

Lire la suite: http://www.noetique.eu/journal-spirituel-de-marc-halevy